Comment bien dormir ?

Bien dormir la nuit influence considérablement durant la journée notre forme physique, morale, et notre vie en général. Quelques méthodes et astuces anti-stress faciles à appliquer pour bien dormir peuvent radicalement changer la qualité de notre existence.

Apprivoisez votre sommeil

On peut améliorer les choses pour bien dormir en apprenant à mieux se connaître et en respectant certaines règles. Nous sommes inégaux devant le sommeil et les besoins fluctuent en fonction des individus. La moitié des Français (50 %) appartiennent à la catégorie des dormeurs moyens avec 8 heures par nuit. Les autres sont de gros ou petits dormeurs. Des études ont montré que tous les profils de dormeurs bénéficient de la même quantité de sommeil profond réparateur.

Ne cherchez donc pas à raccourcir vos nuits, ou à les allonger, votre tempérament de dormeur tenant, pour une bonne part, à des facteurs génétiques. De même, l’on nait couche-tôt ou couche-tard, selon notre horloge interne. L’heure d’endormissement est contrôlée par nos hormones. Elles provoquent des variations régulières de la température corporelle sur 24 heures : une diminution favorise le sommeil et une augmentation provoque le réveil.

La qualité de nos nuits dépend aussi du respect des cycles de sommeil. Chacun d’eux dure entre une heure et demie et 2 heures. On estime qu’il faut en moyenne 5 cycles pour bien dormir et passer une bonne nuit réparatrice. Pour bien s’endormir et bien se réveiller, il est indispensable de dormir un nombre entier de cycles. Si vous achevez votre nuit en cours de cycle – au milieu d’une phase de sommeil profond par exemple vous avez l’impression d’avoir mal ou pas assez dormi. Alors qu’une demi-heure avant ou après aurait suffit à un réveil facile et serein.

Une astuce pour bien dormir

Cette astuce est ultra-efficace pour bien dormir ! Au cours de la soirée, dès que vous ressentez les signes d’endormissement (yeux qui picotent, bâillements), notez l’heure et attendez que le phénomène se reproduise. Le délai écoulé correspond à la durée de l’un des cycles. Livrez-vous ensuite à un petit calcul pour déterminer une heure de coucher et de réveil correspondant au début et à la fin d’un cycle. Quitte à vous lever un peu plus tôt, vous gagnez en qualité de sommeil et facilité de réveil. Alors, ne manquez pas la sortie de votre réveil! Si vos difficultés vis-à-vis du sommeil persistent, il faut consulter un médecin.

Laisser un commentaire

Comment pouvons-nous vous aider?

Contactez-nous pour plus d’informations et nous vous répondrons dans les brefs délais.

voir notre galerie

besoins d'aide?